Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

  • No products in the cart.
Image Alt
  /  Emmanuel Inacio

Emmanuel Inacio

Après avoir fréquenté les grandes écoles de Jazz à Paris (Atla, CIM, IACP ), Manu Inacio a suivi un cursus pro en Jazz vocal avec notamment Michèle Hendricks et Lionel Belmondo. Il se produit depuis près de 20 ans en France comme à l’étranger en duo, quartet avec des groupes vocaux tel que les Voices Messengers ou plus récemment à Marseille avec André Minvielle, Hugh Coltman et Tom Novembre pour l’opéra Jazz de Vladimir Cosma « Marius et Fanny ». On peut le retrouver actuellement sur la scène angevine avec entre autres le Pianiste Gaétan Nicot, le contrebassiste Kevin Gervais,  Le guitariste et batteur Denis Tarsiguel, le groupe Latin/ Brésil percussif Glop Quintet ou encore aux cotés de la chanteuse Marielle Dechaume.

Désireux de faire partager sa passion, il entreprend en 2005 d’enseigner le chant en université ou dans des écoles comme Ya d’la voix. Puis il suit en 2009 une formation de formateur sur la Pédagogie du chant auprès de grand spécialistes de la voix et du travail corporel tel que Géraldine Ros (coach vocal notamment de M), Frédéric Faye (coach vocal de Philippe Jarrousky), Guy Cornut (phoniatre auteur de la Voix ) ainsi que Christine Bertocchi et Monique de St Gilain pour les méthodes Feldenkreiss et Alexander. Il enseigne actuellement à l’Institut National du Music Hall (INM) au Mans et dirige la choral Jazz d’Angers Big-Up.

 

3 questions à Emmanuel .

 

1. Qui es-tu ?

Chanteur dans l’âme depuis ma plus tendre enfance, j’ai eu la chance d’avoir de multiples expériences musicales très fortes dans l’enfance puis à l’âge adulte. Jeune homme, j’ai d’abord entamé une carrière dans le milieu humanitaire puis un jour j’ai entendu le chanteur Bobby Mc Ferrin improviser librement avec le pianiste Chick Coréa dans une osmose qui m’a beaucoup touché. Ainsi j’ai découvert que l’on pouvait être chanteur tel un instrumentiste et partager toute une palette d’émotions en toute liberté. C’est à ce moment que je me suis vraiment passionné pour le Jazz et que j’ai entamé une carrière dans  le Jazz vocal. Puis en prenant conscience de ce que le chant et la musique m’apportaient dans mon quotidien, j’ai commencé à l’enseigner. Aujourd’hui, j’ai autant de plaisir à être sur scène qu’à contribuer à ce que de jeunes artistes en herbe prennent confiance, s’exposent et se libèrent en chantant.

 

2. Qu’est-ce qui est le plus important dans la pratique du jazz ?

D’abord le plaisir, ensuite le plaisir et enfin le plaisir ! C’est dans la pratique que l’on prend confiance et que le plaisir de chanter se décuple pour soi mais aussi pour ceux qui écoutent. C’est aussi ce qui donne le goût d’apprendre, comprendre plus et pratiquer encore plus. Si il n’y a pas suffisamment de pratique et d’expression des le début, l’enseignement théorique peut être à mon sens contreproductif et empêcher les émotions de se libérer… Ensuite, on ajuste, on précise, on acquiert du vocabulaire et on se déploie.

 

3. Pour toi, les Folies, c’est quoi ?

Pour moi, Les Folies sont un lieu d’expression artistique ouvert et accessible à tous. Des spectacles originaux en tout genre et des concerts mettent en valeur des artistes locaux et émergeant. Les différents ateliers proposés me semblent axés sur le développement personnel… voire plus et le plaisir de pratiquer un large éventail de disciplines artistiques dans la convivialité et j’espère la bienveillance sans jugement de valeur ni de compétition.

Website