Simply enter your keyword and we will help you find what you need.

What are you looking for?

Image Alt
  /  Olivier Naveau

Olivier Naveau

Olivier Naveau est baryton-basse. Après une maîtrise de psychologie à l’université de Tours, Olivier Naveau entre au CRR de Rennes où il obtient une médaille d’or de chant à l’unanimité en 1998.
Très vite, il se voit confier des rôles à l’opéra de Rennes tels que le laquais dans « Ariane à Naxos » de Strauss, Blackbob dans « Let’s make an opera » de Britten. Il participe à la création d’un opéra de Vincent Bouchot « Chemin faisant ». A l’opéra de Nantes, il interprète les rôles de Candy dans « Des Souris et des Hommes » de Floyd, Augias dans « Les travaux d’Hercule » de Terrasse, Prosper Aubertin dans « O mon bel inconnu » de Guitry et Hahn. A l’opéra de Lyon, il est l’évêque de Lima dans « Le carrosse du Saint-Sacrement » de Busser. A Paris, il participe à une grande série de « Ba-ta-clan » d’Offenbach. A l’opéra de Nice, il chante dans « Ariane à Naxos ». A Irigny, il interprète le commandant Gerville dans « Coup de roulis » de Messager, Don Pedro de Hinoyosa dans « La Perichole ». A Colmar, il chante Leporello dans « Don Giovanni ».En juin 2005, il fait ses débuts à l’opéra de Saint-Etienne dans « Tosca »dans le rôle d’Angelotti.
En 2006 et 2007, on a pu l’entendre dans « La Traviata » à l’opéra national de Bordeaux et à l’opéra de Metz. Dans « La flûte enchantée » , «l ’enlèvement au Sérail » et « Carmen » à l’Esplanade de Saint-Etienne. A l’opéra de Nantes-Angers, ainsi qu’à l’opéra de Lille, il chante dans la création de Carlo Carcano « Cuore ». A l’opéra de Massy dans « La Traviata », à l’opéra de Rennes dans « Les Travaux d’Hercule » de Claude Terrasse qu’il reprend à l’opéra de Metz en 2008.
Il se produit également à Liverpool dans « L’enfant et les sortilèges » de Ravel. Il fût l’instituteur dans « Celui qui dit oui – Celui qui dit non » de K. Weill à l’opéra de Rouen et à la cité de la musique à Paris.
En tournée en 2009/2010 à Amiens, Saint-Quentin en Yvelines, Creil, Compiègne, Dijon, Lille, Cergy-Pontoise, Rouen, il sera Sganarelle dans « Le médecin malgré lui » de Gounod avec l’orchestre de Picardie.
En 2010/2011, il sera Taddeo dans « L’Italienne à Alger » de Rossini, à Limoges, rôle qu’il reprendra au théâtre d’Aix en Provence, Pantalon et Farfarello dans « L’Amour des trois oranges » de Prokoviev, à Limoges encore.
Il reprendra le rôle de Sganarelle au théâtre royal de Versailles. Avec le théâtre de La Licorne il fera une tournée de trois ans avec « Spartacus » puis avec ce même théâtre « Les réveils lyriques » et « Défilé haute soudure », de même en tournée avec le New lyrique boys band, spectacle lyricomique“ créé au festival d’Avignon. Avec l’ensemble barcelonais « Le tendre amour » il chante le rôle du devin dans « Le devin du village » à Neerpelt. Avec ce même ensemble il chante le rôle de Merlin dans « Don Quichotte chez la duchesse » de Boismortier à la biennale du fort de Bron à l’été 2013 et en 2018 au Luxembourg.
Dans les saisons suivantes on le retrouve en tournée avec le New Lyrique Boys Band, dans le même temps il participe à la tournée de La grande duchesse de Gerolstein avec la compagnie « Les brigands ». Il fut le baron de Gondremarck de « La vie parisienne » à Angers, le médecin et le notaire de « Gianni Schcchi » de Puccini en tournée française, et Escamillo dans « Carmen » de Bizet au Mans et à Alençon, rôle qu’il reprendra la saison suivante dans ces mêmes théâtres, Jupiter dans Orphée aux enfers à Angers. On pourra également l’entendre à l’Opéra de Saint-Etienne dans le rôle du voyageur dans une adaptation de « Siegfried » de
Wagner.

Website